Les jours imbattables, J'en profite.

01 76 44 10 60 Appel gratuit du lundi au samedi de 9h00 à 19h00
Retour

La chronobiologie, une machine bien rodée !

Votre horloge interne agit tel un chef d’orchestre. Elle a besoin de régularité et de rythme pour fonctionner sans accroc. Nous sommes peu nombreux à connaître réellement notre rythme biologique. Et pourtant, il est important d’écouter au maximum votre corps et d’être réceptif aux signaux qu’il vous envoie.

Tout ce qui vit connaît des cycles successifs : cycles de la naissance, de la maturation et de la mort, cycles des saisons au cours d’une même année, cycles du jour et de la nuit, cycles de la lune, cycles menstruels, cycles du sommeil…

Ces cycles vitaux incombent à toutes les espèces et définissent la chronobiologie, c’est-à-dire l’étude des rythmes biologiques auxquels sont soumis les êtres vivants. Et n’allez pas croire que ces périodes sont aléatoires et dues au hasard ; il n’en est rien, bien au contraire !En effet, les différents pics et creux relèvent d’une véritable programmation dans le temps des nombreuses activités de l’organisme : métaboliques, nerveuses, endocriniennes…

 

En effet explique le docteur Dalle[1], « les différents pics et creux de ne sont pas distribués au hasard, mais relèvent d’une véritable programmation dans le temps des nombreuses activités de l’organisme : métaboliques, nerveuses, endocriniennes… Cette adaptation est spécifique de l’espèce. Ainsi, l’humain, Homo sapiens sapiens est un animal à activité diurne et, tous ses rythmes biologiques, son organisation temporelle répondent à la nécessité de faire face, physiquement et intellectuellement à son activité diurne ».

Tic tac…

Les rythmes biologiques de l’Homme s’organisent en cycles de 24 heures environ : il s’agit des cycles circadiens. Cette maison temporellerésulte certainement d’une adaptation des espèces aux variations périodiques et prévisibles de l’environnement, sans oublier que ces dernières sont elles-mêmes liées à la rotation de la Terre sur elle-même (24 heures environ) et à celle autour du Soleil (environ une année).

 

Ainsi, le point culminant des performances de votre système nerveux, de vos muscles, de votre cœur et de vos poumons se situe à la mi-journée. Les pointes des activités endocriniennes, lesquelles préparent aux actions quotidiennes cérébrales et neuromotrices apparaissent quant à elles la nuit.

L’horloge de vos nuits est située dans le thalamus[2], au centre du cerveau. Elle commande le rythme de votre sommeil et synchronise toutes les cellules de votre organisme qui leur fait alterner les périodes d’activité et de repos.

 

Elle a naturellement une période supérieure à 24 heures ce qui nécessite une remise à l’heure quotidienne afin de s’ajuster correctement sur l’alternance du jour et de la nuit.

 

Cette remise à l’heure se fait grâce aux synchroniseurs qui sont des signaux que nous envoie notre environnement :

 

-      L’alternance du jour et de la nuit est le signal rythmique extérieur le plus évident ;

-      Le rythme de l’activité sociale constitue le deuxième signal ;

-      L’alimentation et l’horaire des repas composent le troisième signal.

Vous comprenez ainsi combien le passage à l’heure d’été et l’heure d’hiver[1]bouleverse votre quotidien !Et, selon de nombreux experts, la perte d'une heure de sommeil au printemps serait une source supplémentaire de fatigue. Cela aurait pour conséquence de perturber durablement le rythme biologique, occasionnant des troubles du sommeil, de l'appétit, de la capacité de travail, voire de l'humeur ; ça laisse songeur…Alors que dire du fameux jet lag, ce décalage horaire qui met votre corps à rude épreuve après un voyage à l’étranger !

 

[1]L'heure d'été a été instaurée en France en 1975, sous la présidence de Valéry Giscard d’Estaing après le choc pétrolier. L’objectif était de réaliser des économies d'énergie en réduisant les besoins d'éclairage de fin de journée. Depuis 1988 et pour l'ensemble des pays de l'Union Européenne, le passage à l'heure d'été a lieu le dernier dimanche de mars à 2 heures du matin, tandis que le passage à l'heure d'hiver intervient le dernier dimanche d'octobre à 3 heures du matin.

[1]Endocrinologue et spécialiste de médecine anti-âge, le docteur Claude Dalle préside l’Association française d’Anti-Aging et l’Euroscia (European Organisation of Scientific Anti-aging medecine). Parallèlement, il enseigne à la Faculté de médecine de Paris Descartes. Source : Jeune à 50 ans – Docteur Claude Dalle – Thierry Souccar Éditions.

[2]Situé à la partie profonde du cerveau de part et d'autre du troisième ventricule, le thalamus est le relais des voies de la sensibilité consciente et particulièrement des voies optiques. Il est également le centre de réflexes émotionnels, c'est-à-dire pouvant se manifester sans que le cortex cérébral (système nerveux de la volonté) intervienne.

Toujours perdu ?
Toujours perdu ? Nos experts sont à votre service 01 76 44 10 60

Appel gratuit depuis un poste fixe du lundi au samedi de 09h à 19h
et 24h/24 par email : contactez-nous

Paiement sécurisé par
Produit ajouté avec succés
Voir mon panier Continuer mes achats
Mon panier Total : 0,00 €

Aucun produit

Produit ajouté avec succés